Harry Potter, l’exposition : j’y étais !

ban

Depuis le 4 avril dernier et jusqu’au 6 septembre prochain se déroule l’exposition sur l’univers d’Harry Potter, à la Cité du Cinéma à Paris (93).

2 000m² sont dédiés à la magie et au voyage dans le pays du sorcier à lunettes le plus célèbre du monde.
J’ai eu la chance de pouvoir me rendre à l’exposition ce weekend et franchement, je tiens à vous faire partager l’expérience qui fut vraiment inoubliable.

Préquelle :
C’est par hasard que je suis tombée sur un article internet disant que l’exposition allait débarquer à Paris courant 2015, sinon je serai totalement passée à côté. En même temps, il n’y a pas vraiment eu de publicité hors métropole. La grande fan que je suis mettant toutes les chances de son côté, les places furent commandées en janvier, quelques semaines après l’ouverture de la billetterie (sachant que toutes les dates étaient quasiment prises !) – billets collectors oblige (22€ ça va !) – donc l’attente fut plutôt longue. Je n’ai pas eu besoin d’insister pour que la 2ème grande fan m’accompagne (ma maman ♥).
Réception des billets mi-février. Excitation. J’ai compté les jours !

Journal de bord :
Le jour J, une poisse monumentale : panne de réveil, plus d’essence dans la voiture, mais seulement quatre minutes de perdues grâce à ma super-vitesse !
Vitres baissées, musique rock à fond : Clermont – Montluçon – Poids lourd en vrac sur l’autoroute – Retard – Nationale – Paris. Et tout ça en cinq heures !

Arrivée sur le parking de la Cité du Cinéma, interdiction de se garer. WTF ?! Une femme douteuse nous propose de faire la voiturière contre 5€. Problème : elle veut les clés de voiture, garer la voiture toute seule, et redonner les clés seulement une fois que l’expo sera terminée… Mais bien sûr ! Pigeonne, mais quand même.
Retour dans la rue et bol de fou de trouver une place qui se libère juste à deux pas de l’entrée.

Une heure d’avance sur l’horaire de la visite (14h30), un hot-dog dans le ventre. C’est le moment de faire la queue.
Exposition-Harry-Potter-Cite-Cinema-2-1024x680
L’organisation est loin d’être rodée et les files d’attente ne sont pas sans rappeler celles des attractions de Disney, en été, avec 40° (malaises en moins).
Le point positif : un spot pour prendre des photos professionnelles sur fond de décor Harry Potter (au choix), et on nous prête même les baguettes magiques.
Impossible de ne pas se prêter au jeu !

Photo à récupérer à l'espace boutique contre une vingtaine d'euros. Et oui, la célébrité ça se paye !

Photo à récupérer à l’espace boutique contre une vingtaine d’euros. Et oui, la célébrité ça se paye !


Quarante-cinq minutes plus tard, immersion à bord du Poudlard Express en direction de l’école des apprentis sorciers. Arrêt minute pour la répartition dans une Maison, puis passage par la Forêt Interdite et la Cabane de Hagrid. Visite des dortoirs de Griffondor, cours de botanique et petite partie de tirs au Quidditch.
Fin du voyage dans la grande salle de Poudlard, rencontre avec Fumseck, et dégustation de grenouilles en chocolat (5€ la grenouille).
Les accessoires de botanique pour le cours sur les mandragores.  Sur place, il y avait un atelier interactif sur lequel on pouvait retirer les mandragores des pots et elles se mettaient à hurler !

Les accessoires de botanique pour le cours sur les mandragores.
Sur place, il y avait un atelier interactif sur lequel on pouvait retirer les mandragores des pots et elles se mettaient à hurler !

botanique
Le monstrueux livre des Monstres pour le cours de Hagrid.

Le monstrueux livre des Monstres pour le cours de Hagrid.

Le passage obligatoire par le Choixpeau  !  Sur place il y avait une petite animation où trois enfants étaient choisis pour être répartis dans les Maisons. Bien évidemment, je l'ai fait :D

Le passage obligatoire par le Choixpeau !
Sur place il y avait une petite animation où trois enfants étaient choisis pour être répartis dans les Maisons. Bien évidemment, je l’ai fait :D

Le stand de Quidditch. En plein dans le mille !

Le stand de Quidditch.
En plein dans le mille !


Mon avis :
Les décors et reconstitutions inspirés des plateaux de tournage sont vraiment incroyables et fidèles aux films.
Un vrai savoir-faire se cache derrière la minutie des costumes des personnages emblématiques et des objets mythiques de la saga. L’exposition est impressionnante dans le sens où il y a une grande variété d’éléments.

Je dois avouer que même après sept livres et huit films, la curiosité reste intacte et l’immersion n’en est que plus magique !

Un petit bémol quant au manque d’animation. J’aurai apprécié de voir davantage de staff costumé et de points interactifs comme le passage du Choixpeau Magique, ou encore les mandragores.
Autre point noir : la boutique m’a vraiment déçue, que ce soit au niveau des prix (exorbitants !) que de la qualité des produits dérivés. Écharpes made in China sans les écussons des Maisons, les bijoux en toc à 50€ minimum, les bonbons à 5€ l’unité, et enfin les t-shirts/mugs qui manquaient cruellement d’originalité. RAS sur les baguettes.

Cette exposition, que je vous conseille vivement, n’est bien sûr pas aussi complète que le Warner Studio Tour qui a ouvert ses portes à Londres, mais c’est un bon compromis en attendant de programmer le voyage.

Que vous soyez fans, nostalgiques, perdus, petits ou grands enfants, je peux vous assurer que la magie opèrera !

1. Les règles de Poudlard - 2. La Pierre Philosophale - 3. Les accessoires de cours de Divination - 4. Quelques revues appartenant à Luna Lovegood.

1. Les règles de Poudlard – 2. La Pierre Philosophale – 3. Les accessoires de cours de Divination – 4. Quelques revues appartenant à Luna Lovegood.

1. La beuglante - 2. Les affaires de Harry - 3. Le Sinistros dans la tasse de Divination - 4. Les valeurs de la Maison Griffondor.

1. La beuglante – 2. Les affaires de Harry – 3. Le Sinistros dans la tasse de Divination – 4. Les valeurs de la Maison Griffondor.

1. Grenouille en chocolat - 2. L'entrée de l'exposition - 3. La cabane de Hagrid - 4. La bannière de Serpentard.

1. Grenouille en chocolat – 2. L’entrée de l’exposition – 3. La cabane de Hagrid – 4. La bannière de Serpentard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Combien font 28 + 35 ?
Please leave these two fields as-is:
Prouve-moi que tu n\'es pas un vilain bot en répondant à la question de sécurité. Même si tu es nul en maths, tu devrais pouvoir t\'en sortir ;)