American Horror Story perdrait-elle son âme ?

o-FREAK-SHOW-facebook

Welcome ladies and gentlemen !

Pénétrez à vos risques et périls sous le Grand Chapiteau et jetez un œil (peut-être même deux !) à la troupe du Cirque d’Elsa Mars, de fameux freaks qui vous feront dresser les poils !
Oui enfin, c’est que je m’attendais à ressentir en voyant le teaser de cette quatrième saison d’American Horror Story, joliment nommée Freakshow.
Bon, avant de lâcher les chiens, faisons quand même les présentations :

Les événements prennent place en 1952 à Jupiter, en Floride, petite ville calme, sans problème, qui voit son quotidien basculer par l’apparition d’un tueur en séries. Au même moment, Elsa Mars, une artiste déchue qui tient un « cabinet de curiosités » (un Freak-show !) recherche une nouvelle attraction pour égayer son spectacle. Et quelle n’est pas sa surprise lorsqu’elle découvre deux sœurs siamoises, Bette & Dot, qui pourraient faire ses nouvelles têtes d’affiche !

Après avoir littéralement dévoré les deux premières saisons d’American Horror Story qui sont magistrales, ainsi que la troisième – en dessous du niveau auquel on a été habitué -, j’ai du mal à comprendre l’engouement et le nombre exorbitant de critiques positives pour la saison 4 qui est, pour moi, bien en-dessous des autres. Non pas que je n’adhère pas au contexte des freak-shows aux USA dans les années 50, qui peut déranger certaines personnes je le conçois puisque l’univers est assez gore et bizarroïde, mais au niveau horreur/suspense on reste quand même sur sa faim.

freakshow entryamerican-horror-story-welcome-to-the-freak-show-video-fansided-sports-news-entertainment-lifestyle-amp-technology-280-sites1

Mon avis personnel et qui n’engage que moi :
On nous a vendu American Horror Story comme une série « What The Fuck ! » avec des scénarios complètement barrés et sur cette saison particulièrement je suis vraiment déçue, c’est bancal, sans saveur, limite sans intérêt, et j’ai peine à dire que je me suis fait chier !
Je n’ai franchement pris aucun plaisir au visionnage à part sur les épisodes avec Edward Mordrake, un peu plus relevés que les autres au niveau du scénario ; et pourtant l’univers Freakshow est un des plus dérangeants et malsains donc il y avait matière à faire !

Je ne sais pas si c’est le fait d’avoir plusieurs lignes directrices à la fois : le Freak-show, le rêve d’Elsa, l’intérêt financier pour les sœurs siamoises, ou encore l’histoire du clown tueur ou de Dandy, le schizophrène de la série… ou peut-être la multitude de personnages qui apparaissent à chaque épisode qui font que j’ai un peu décroché, j’ai regardé de loin, sans m’impliquer et malheureusement sans rien ressentir de particulier vis à vis des histoires personnelles de chaque personnage. C’est dommage.

Laissons de côté le scénario qui m’a laissée sans voix pour parler du reste : que dire des personnages… D’habitude si charismatiques avec un jeu superbe, j’ai trouvé qu’ils étaient caricaturés à l’extrême et beaucoup moins crédibles que sur les autres saisons ; à part le Clown – terrifiant personnage entouré de symboliques macabres (coulrophobes, passez votre chemin !) – mais qui est si mal exploité dans la série, à mon plus grand regret :(

Jessica Lange, Ô Grande Artiste que j’ai découvert dans cette série et qui joue à la perfection m’a quelque peu chagrinée… C’est sans doute plus de la faute des scénaristes que de la sienne, mais elle s’est toujours vu donner un rôle de maniaque où elle cherche à écraser tout le monde pour le Pouvoir ! La retrouver encore dans cette incarnation m’a lassée.
On ne peut rien enlever au talent de cette actrice mais du coup, le fait d’avoir un rôle similaire aux autres saisons, même si le contexte change radicalement, donne une impression de déjà vu et de caricature de son propre personnage (vous me suivez toujours ?).

Sans titre 1Sans titre 2real-life-clowns-arent-happy-with-american-horror_4t82.1920

Bon, évitons de pourrir tout le casting, je garde tout de même un petit bémol pour les effets spéciaux et notamment le personnage de Bette & Dot qui est vraiment très bien réalisé, on ne peut pas leur enlever ça, les particularités physiques des freaks sont très réalistes, il y a eu un beau travail dans l’ensemble surtout au niveau des costumes, décors, et maquillages des freaks.

Beaucoup de points négatifs mais faut-il pour autant penser que cette saison 4 est ratée ?
Non. Je ne suis pas en train de dire que c’est de la grosse daube, sinon je n’aurai pas pris la peine de mater tous les épisodes donc il y a bien un petit quelque chose qui m’a retenue (ou le manque de séries à voir à côté !) mais j’ai été largement déçue par rapport à ce qu’American Horror Story nous a servi sur les deux premières saisons.
Oui, dans Freakshow on retrouve bien le malaise, oui on retrouve le salace, oui on retrouve le dérangeant, oui on retrouve l’immondice, toutes ces caractéristiques qui font des séries d’horreur ce qu’elles sont. Mais la peur, elle, est complètement absente et c’est ce point-là qui m’a le plus déçue.

Je pense sincèrement que la saison 5 sera la dernière que je regarderai si le niveau ne s’améliore pas (et je m’en mords les doigts car j’avais commencé à me faire la collection en Blu-Ray donc espérons que la série retrouve son chemin !). Les créateurs ont d’ors et déjà annoncé le départ de Jessica Lange du casting, et l’arrivée de Lady Gaga pour la saison 5 reste à confirmer.

Et vous, vous regardez American Horror Story ? Vous en avez pensé quoi de cette quatrième saison ? Décevante ou innovante ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Combien font 43 + 41 ?
Please leave these two fields as-is:
Prouve-moi que tu n\'es pas un vilain bot en répondant à la question de sécurité. Même si tu es nul en maths, tu devrais pouvoir t\'en sortir ;)